QG – ARMY OF THE AMAZONES

QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019

 

L’objet a toujours été au centre. Entre art soi-disant majeur et artisanat, Fanny Durand le questionne. Parures ostentatoires. Plaques militaires gravées. Casques et boucliers. Tour à tour, l’objet est et évoque. Outil d’une époque. Témoin d’une époque.
 Depuis 2016, Fanny Durand le lie à la violence des femmes. La violence faite par les femmes. Elle dresse l’inventaire des femmes combattantes. Avec la minutie d’une archiviste, elle récolte et classe la longue liste des noms oubliés de façon bien trop souvent volontaire. Au départ de cette quête, il y a le Mythe des Amazones. La construction d’un récit où la beauté et la force antique de cette armée de femmes ne sont qu’au service de l’homme. Un homme qui sort de la bataille d’autant plus victorieux que son ennemie est fascinante et arbitrairement vouée à l’échec. En 2018, les combattantes Amazones avaient déposées leur barda guerrier dans les salles du Musée des Beaux-Arts de Dole. Tel le silence après le champ de bataille. Elles avaient survécu.
Et si la trêve de « Celles qui restent » touchait à sa fin et que Penthesilée, Antiope, Hippolyté, Myrine et les autres reprenaient la route ? Reprenaient la lutte ? Fanny Durand rebat les cartes. Rejoue l’histoire. Les Amazones sont toujours là. Tel un appel à la mobilisation, « JOIN US » est placardé aux murs. L’heure est venue. QG militaire. QG politique. Bureau des recrutements ou bureau de campagne. L’Army of the Amazons installe son camp en ville. L’Army of the Amazons s’organise. La mythologie devient millenials. Les objets de lutte sont goodies. La culture de masse voit ses codes détournés, au service de l’armée libre. A l’heure où les femmes ont leur Coupe du Monde de Football médiatisée, le groupe devient collectif. Le collectif devient identité. Il s’inscrit. On le reconnait. Un emblème. Un nom. Army of the Amazons. L’objet prend possession des lieux. « ASKIP » devient détournement. Se mêlent alors fiction et réalité. Se tisse un étrange lien entre le visiteur et les pièces : loin de faire front avec une installation muséale, il devient protagoniste de l’histoire. Destinataire de la stratégie visuelle. Acteur dans l’Army of the Amazons.
Juliette Durand

QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019.
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019
QG - ARMY OF THE AMAZONS
QG – ARMY OF THE AMAZONS, installation, 2019