celles qui restent

Celles qui restent

2018, installation, sacs militaires brodés au point de croix

Photos : Stef Bloch

Baïonnettes à la main, treillis sur les épaules, paquetage sur le dos, elles y étaient. Penthesilée, Antiope, Hippolyté, Myrine et les autres.Armée de femmes. Armée d’Amazones. Dans la boue, dans la jungle, dans la forêt, dans la poussière, dans les ruines : elles ont avancé. 

Sous les balles et les flèches, elles ont mené une ultime bataille. Elles ont résisté.Jusqu’au bout, dans le Chaos. Elles sont victorieuses de ce dernier combat. Guerrières, elles sont les dernières résistantes, les dernières insoumises, les dernières survivantes. Elles ont oté leur barda. Elles se reposent maintenant, espérant les premisses d’un renouveau. Futur utopique d’une apocalypse découvrant d’autres possibles. Un autre monde.